Siège CEMAC

Conditions générales de recrutement

les conditions générales et nécessaires pour être recruté comme stagiaire, puis titulaire à la CEMAC

1. Nationalité  :
La présentation d’une pièce d’identité en cours de validité (carte nationale, passeport, …) atteste de la nationalité .
 
 
2. Jouissance des droits civiques :
Droit de vote, éligibilité, capacité à être juré sont des droits civiques attestés par l’extrait du casier judiciaire. Ils sont acquis à la majorité et par naturalisation. Ils peuvent être perdus, pour tout ou partie, par décision de justice . Ils peuvent être perdus à cause d’une mise sous tutelle, auquel cas ce ne peut être un motif de refus de recrutement.
 
 
3. Casier judiciaire :
L’autorité, investie du pouvoir de nomination, apprécie si les mentions éventuellement inscrites sur le casier judiciaire sont compatibles avec l’exercice des fonctions.
 
Le casier judiciaire peut comporter certaines mentions sans que le candidat soit privé de ses droits civiques et il ne peut être tenu compte d’une condamnation amnistiée.


4. Aptitude physique :
Toute personne dont l’état de santé corporel et mental permet l’exercice des fonctions d’un emploi public est apte.
 
En cas de maladie ou d’infirmité, seule l’incompatibilité de cette dernière avec les fonctions postulées peut (sous contrôle du juge administratif) fonder un rejet de candidature. L’ensemble est attesté par un certificat médical délivré par un médecin agréé.