La Guinée équatoriale ou Guinée-Équatoriale, en forme longue la République de Guinée équatoriale ou la République de Guinée-Équatoriale, en espagnol Guinea Ecuatorial et República de Guinea Ecuatorial, en portugais Guiné Equatorial et República da Guiné Equatorial, est un pays d'Afrique centrale. Elle est constituée de deux parties, l'une continentale, bordée par le Cameroun et le Gabon, l'autre insulaire avec l'île de Bioko (où se trouve la capitale Malabo) et l'île d'Annobón.

Subdivisions

Article détaillé : Provinces de la Guinée équatoriale.

La Guinée équatoriale est divisée en deux régions: la région insulaire et la région continentale. Ces deux régions sont elles-mêmes divisées en provinces, actuellement il y en a sept. Et finalement, ces provinces sont divisées en districts, au nombre de dix-huit.

Géographie

La Guinée équatoriale

Article détaillé : Géographie de la Guinée équatoriale.

Bioko

Cette province comprend les anciennes îles de Fernando Póo et d'Annobón ou Pagalú. Elle a une superficie totale de 2 034 km², dont 2 017 correspondent à l'île de Bioko elle-même et 17 km² au territoire d'Annobón.

L'île de Bioko

Article détaillé : Bioko.

Nommée « Isla de Fernando Póo » durant la colonisation espagnole, en l'honneur du marin portugais qui la découvrit, elle se trouve au fond du golfe de Guinée, dans la baie du Biafra, à 33 kilomètres de la côte africaine, en face du Cameroun. L'aventurier Stanley l'avait surnommée la « perle de l'Atlantique ».

Elle a la forme d'un rectangle irrégulier, mesurant 76 kilomètres du Nord au Sud, avec une largeur moyenne de 35 km. À ses angles se trouvent Punta Hermosa (Nord-Est), Punta Europa (Nord-Ouest), Punta Santiago (Sud-Est) et Punta Sagre (Sud-Ouest).

L'île d'Annobón

Carte du golfe de Guinée indiquant la localisation de l'île d'Annobón à l'extrémité de la ligne du Cameroun.

Article détaillé : Annobón.

Elle est de forme ovale, de 17 km² et se trouve à 180 km de Sao Tomé-et-Principe et à 640 km du Gabon. Elle est d'origine volcanique et ne compte que 5 800 habitants. Elle fut découverte en 1471 par les Portugais, le jour de l'an, d'où son nom (Anno Bom), et fut cédée en 1778 à l'Espagne.

Économie

Article détaillé : Économie de la Guinée équatoriale.

Démographie

Article détaillé : Démographie de la Guinée équatoriale.

La population est estimée à 759 451 habitants en 2016 par la CIA Worldfactbook13.

Culture

Article détaillé : Culture de la Guinée équatoriale.

Fêtes et jours fériés
Date Nom français Nom local Remarques
1er janvier Jour de l'an Año Nuevo Interdiction de circuler
8 mars Journée internationale des droits des femmes Día de la Mujer  
(fête mobile) Vendredi Saint Viernes Santo  
1er mai Fête du travail Fiesta del Trabajo  
25 mai Jour de l'Afrique Día de África  
5 juin Anniversaire du président Cumpleaños del Presidente  
(fête mobile) Corpus Christi Corpus Christi  
3 août Fête des forces armées Fiesta de las Fuerzas Armadas Anniversaire du coup d'État de 1979
15 août Assomption Asunción  
12 octobre Fête nationale Fiesta Nacional  
17 novembre Sainte-Isabelle Santa Isabel  
10 décembre Journée des droits de l'Homme Día de los Derechos del Hombre  
25 décembre Noël Navidad Interdiction de circuler

Langues

Divers

Superficie : 28 051 km2
Frontières terrestres : 539 km (Gabon 350 kmCameroun 189 km)
Littoral : 296 km
Extrémités d'altitude : 0 m > + 3 008 m
Population : 740 743 habitants (en 2015)
Densité : 26,4 hab./km2
Espérance de vie : 58,2 ans (2015)
Espérance de vie des hommes : 56.6 ans (en 2015)
Espérance de vie des femmes : 60 ans (en 2015)
Taux de croissance de la population : 2,5 % (en 2015)
Taux de natalité : 33,31  (en 2015)
Taux de mortalité : 8,19  (en 2015)
Taux de mortalité infantile : 69,17 ‰ (en 2015)
Taux de fécondité : 4,6 enfants/femme (en 2015)
Taux de migration : 0  (en 2001)
PIB/habitant (PPA) : 33 767 $ (2013)
Taux de croissance : - 2.5 % (2014)
Taux de chômage : 8 % (2013)
Indice de développement humain : 0, 556 (2013)
Taux d'alphabétisation (dès 15 ans) : 93,9 % (2010)
Indépendance :  (ancienne colonie espagnole)
Lignes de téléphone : 10 000 (en 2005)
Téléphones portables : 20 000 (en 2004)
Téléphones portables pour 100 habitants : 67,7 (2012)
Postes de radio : 180 000 (en 1997)
Postes de télévision : 4 000 (en 1997)
Utilisateurs d'Internet : 8 000 (en 2006)
Usage d'Internet pour 100 habitants : 13,9 (2012)
Nombre de fournisseurs d'accès Internet : 1 (en 2000)
Routes : 2 880 km (0 km goudronnés) (en 2000)
Voies ferrées : 0 km
Voies navigables : 0 km
Nombre d'aéroports : 5 (les 5 avec des pistes goudronnées) (en 2007)