29ème Session Ordinaire du Conseil des Ministres de l’UEAC: poursuite des travaux des experts de la CEMAC

Pour fixer les experts par rapport aux attentes, la Vice présidente, dans son mot de circonstance lors de la cérémonie d’ouverture des travaux a, d’entrer de jeu, souligné le fait que ce Conseil des Ministres se déroule dans un contexte marqué par deux événements majeurs : la question sécuritaire et la chute drastique du baril de pétrole.

La baisse du prix du Baril du pétrole, principal pourvoyeur des recettes de la quasi-totalité des Etats de la Communauté,  a eu pour effet d’introduire des profonds bouleversements dans les équilibres budgétaires  entrainant la dégradation des termes d’échanges.

Et la Vice-Présidente de dire, « dans ce contexte, un changement de paradigme et quelques réajustement s’imposent ». Les prévisions budgétaires pour l’exercice 2016 s’inscrit dans une démarche privilégiant la prudence en tenant compte de cette nouvelle ainsi que du caractère volatile des ressources communautaires assises sur la Taxe Communautaire d’Intégration (TCI). La reforme des critères de Surveillance Multilatérale, les grandes orientations des politiques économiques  à mettre en œuvre par les Etats en 2016 ainsi que les modalités de signature de l’Accord de Partenariat Economique avec l’Union Européenne sont autant des points sur les quels les experts venus des six Etats se penchent depuis trois jours.

On n’en parlera peut être jamais assez, la libre circulation des personnes, l’objet de nombreux décisions et textes mais jamais effective comme attendu par les citoyens de la Communauté s’invite encore à l’ordre du jour.  Au cours de cette session, les Ministres de l’Union Economique devraient  passer en revue les modalités de mise en œuvre de cet élément important de l’intégration dans l’espace CEMAC.  Il faut se dire que les questions sécuritaires, d’actualités dans la sous région, densifient les arguments de ceux qui exigent des préalables pour la mise en place des mesures de contrôle contenu dans la feuille de route consensuel à cet effet.

Il en est de même de l’exécution de la décision des hautes autorités relative à la relocalisation de la Commission de la CEMAC à Bangui. La résurgence des attaques et braquages dans la ville de Bangui rendent laborieuse l’application de la décision des chefs d’Etats exigeant le retour des institutions communautaires à Bangui.  Déjà jugé nécessaire à réexaminer, le dossier est simplement transmis au prochain Conseil des Ministres pour conduite à tenir.

Deux documents revêtant une importance majeure dans le processus de construction d’un espace économique intégré, notamment, le Plan Stratégique de Métrologie de la CEMAC et le Livre Blanc Energie de l’Afrique Centrale ont été examinés et jugés indispensables par les Experts. Il reste leur adoption par les Ministres qui se réuniront ce vendredi 23 octobre 2016.

Commission de la Communauté Économique et Monétaire de l'Afrique Centrale
Immeuble CEMAC, Avenue des martyrs - BP 969 - Bangui - République Centrafricaine
Tél : (+236) 21 61 47 81 - fax : (+236) 70 14 15 66