Fin des travaux du Comité Inter-Etats

Les travaux du Comité Inter-Etats se sont achevés ce jeudi 14 janvier 2016 du Grand Hôtel de Djibloho (Oyala) en Guinée Equatoriale.

Présidés par MonsieurJusto NGOMO NNEGUE, Directeur Général du Budget auprès du Ministre des Finances et du Budget de la Guinée Equatoriale, ces travaux ont vu la participation des experts de tous les Etats outre les responsables des Institutions et institutions spécialisées.

On retiendra que la cérémonie d’ouverture de cette réunion préparatoire à la 30ème Session ordinaire du Conseil des Ministres de l’Union Economique de l’Afrique Centrale (UEAC), consacrée surtout à l’examen du budget de 2016, a été ponctuée par l’allocution de Madame Rosario MBASOGO KUNG NGUIDANG, Vice-Présidente de la Commission de la CEMAC et le discours d’ouverture de Monsieur Baltasar ENGONGA EDJO’O,Ministre d’Etat à la Présidence du Gouvernement, chargé de l’Intégration Régionale de la République de Guinée Equatoriale et Président en Exercice du Conseil des Ministres de l’UEAC.

Dans leurs mots introductifs, ils ont tour à tour relevé les contraintes qui ont conduit au retard dans l’examen du budget.  Pour la Vice-Présidente, la présente session qui déroge à la règle en la matière, se justifie par les contraintes de divers ordres qui ont émaillé l’exercice 2015 et qui n’ont pas permis d’arrêter à temps le projet de budget de la Communauté pour l’exercice 2016.

Les prévisions budgétaires de l’année 2016, ayant pour point d’ancrage le bilan d’activités de l’exercice écoulé et le plan d’action de celui à venir devraient être minutieusement examinés par les membres du Comité Inter-Etats pour une cohérence entre les activités envisagées pour la Communauté au cours de cet exercice. Prenant en compte les orientations du Conseil des Ministres du 23 octobre 2015 guidées par l’environnement non propice, ce projet de budget est pour l’essentiel consacré au fonctionnement. Dans son propos, Rosario n’a pas perdu de vu l’actualité en République centrafricaine, pays de siège de la Communauté. Elle a félicité la classe politique centrafricaine pour sa maturité ayant permis le déroulement dans la quiétude du processus électoral.

Ouvrant les travaux, le Ministre d’Etat à la Présidence du Gouvernement, chargé de l’Intégration Régionale, ailleurs Président du Conseil des Ministres de l’UEAC a remercié les délégations pour avoir honoré de leur présence les travaux du Comité Inter-Etats préparatoires à la 30ème session ordinaire du Conseil des Ministres de l’UEAC, avant de leur souhaiter la bienvenue en Guinée Equatoriale.

Exhortant ls participants à analyse approfondie des dossiers, il a relevé que les Etats sont conscients de l’hémorragie financière dont est victime la Commission à cause de son errance et a souhaité que le Président en Exercice, dans le cadre des concertations avec ses pairs, trouve les moyens pour trouver une solution intermédiaire susceptible de permettre à la Commission d’exécuter les actions définies dans la feuille de route.

La préparation du budget 2016 intervient dans un contexte marqué notamment par les répercussions des troubles sécuritaires survenus dans l’Etat du siège et leurs conséquences sur le fonctionnement de la Commission. A celles-ci s’ajoutent les difficultés de financement des programmes communautaires en raison des faibles performances de la Taxe Communautaire d’Intégration (TCI) non rassurant. Celles-ci pourraient, cependant, s’améliorer avec la déconnexion de la TCI des Trésors nationaux décidée par la dernière Conférence de Chefs d’Etat de la Communauté

Comme de coutume, les travaux du Comité Inter-Etats se sont achevés par l’examen du projet d’ordre du jour de la 30ème Session du Conseil des Ministres de l’UEAC. L’essentiel des points tournent autour du budget mais aussi sur la relance de la convergence macro-économique en zone CEMAC.

- Discours de la Vice-présidente;

Discours du Président du Conseil des Ministres de l’UEAC.

Commission de la Communauté Économique et Monétaire de l'Afrique Centrale
Immeuble CEMAC, Avenue des martyrs - BP 969 - Bangui - République Centrafricaine
Tél : (+236) 21 61 47 81 - fax : (+236) 70 14 15 66