La CEMAC passe à l’offensive pour ses projets intégrateurs.

Conformément à la décision des Chefs d’Etat, réunis en session extraordinaire le 22 novembre 2019 à Yaoundé, une mission de haut niveau de la CEMAC s’est rendue auprès des Partenaires techniques et financiers et des bailleurs en vue de rechercher et mobiliser les financements des 12 projets intégrateurs prioritaires de la CEMAC.
La délégation était conduite par M. Gilbert ONDONGO, Ministre d’Etat, Ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Porte feuille public et Président du COPIL du PREF-CEMAC et composée du Ministre des Finances et du Budget du Tchad, Président du Comité Ministériel de l’UMAC, M. Tahir NGUILIN, du Président de la Commission de la CEMAC, Pr Daniel ONA ONDO, du Président de la BDEAC, Furtunato MBO NCHAMA, du Secrétaire Permanent du PREF CEMAC, Pr Michel-Cyr DJIENA WEMBOU et de leurs collaborateurs.

La mission a eu des séances de travail avec :
• Le Directeur Général Adjoint de l’Agence Française de Développement (AFD) à Paris (France) le 14 janvier 2020 ;
• Le Président de la Banque Islamique de Développement (BID) à Djeddah (Arabie Saoudite) le 16 janvier 2020 ;
• Le Président du groupe The Private Office H.H Sheikh Ahmed Damlook Al Maktoum à Dubai (Emirats Arabes Unis) le 18 janvier 2020
• Le Directeur Commercial de Dubai Port World
• Le Président Directeur Général de Millenium Finance Coorporation.

Il ressort des discussions avec des Partenaires techniques et financiers (PTF) et les bailleurs, ce qui suit :
• Un soutien affirmé à l’engagement des Chefs d’Etat à impulser une nouvelle dynamique aux réformes structurelles et à l’intégration physique et commerciale en zone CEMAC ;
• Un fort intérêt des PTF et les bailleurs pour les douze projets présentés et une volonté affirmée d’accompagner la CEMAC dans le processus de leur mise en œuvre ;
• La promesse des PTF et bailleurs à communiquer dans les meilleurs délais à la CEMAC les projets pour lesquels ils pourraient s’engager aussi bien sur le plan technique que financier ;
• La disponibilité de l’AFD à apporter l’assistance technique dans la mise en œuvre des projets et à faire un plaidoyer auprès de l’Union Européenne ;
• La manifestation de la BID à servir de catalyseur pour la mobilisation des Institutions économiques et financières arabes en vue de financement des projets intégrateurs ;
• L’intérêt de DPW pour les deux projets de construction des Ports sec de BELOKO (Centrafrique) et DOLISIE (Congo) ;
• L’intérêt de Millenium Finance Corporation pour les projets de télécommunications et d’énergie et sa disponibilité à accompagner la sous-région dans la mobilisation des investisseurs privés du Moyen Orient ;
• La nécessité pour les organisations régionales (PREF CEMAC, COMMISSION, BDEAC) d’assurer le suivi technique des dossiers des projets avec les Institutions de financement rencontrées ;
• La nécessité de prendre en compte, dans les négociations et l’élaboration des programmes de 2nd génération avec le FMI, le financement des projets intégrateurs.

Pour la seconde phase, les Autorités chinoises et les Institutions financières spécialisées chinoises ont confirmé leur disponibilité à recevoir la mission de haut niveau au cours du mois de février 2020.

 

Photo de famille de l'equipe de negociation- Projet integrateur CEMAC