Le Plan Opérationnel du PER sera mis en œuvre à travers un programme quinquennal qui fait l’objet d’une actualisation annuelle glissante.

Cette stratégie progressive de mise en œuvre répond à trois contraintes qu’il est indispensable de prendre en compte : i) les capacités des institutions communautaires, en particulier de la Commission de la CEMAC, qui vont se renforcer progressivement et permettre une activité de plus en plus élargie, ii) le calendrier de mise en œuvre des projets, qui doivent passer par une phase d’études et de préparation avant la phase d’exécution, iii) la disponibilité du financement, qui sera également progressive parallèlement à la mobilisation des partenaires autour du PER CEMAC.