Concertation Commission de la CEMAC-BAD

Une délégation des institutions communautaires conduite par Pr Daniel ONA ONDO, Président de la Commission de la CEMAC, s’est entretenue avec Mr Ousmane DORE, Directeur Général de l’Afrique Centrale à la Banque Africaine de Développement (BAD) le 19 novembre 2018.

 

Dans le prolongement des discussions entre les équipes de la Commission de la CEMAC et de la BAD au mois d’août dernier, de la rencontre entre le Président de la Commission et le Directeur Général de l’Afrique centrale, en marge des Assemblées Annuelles du FMI et Banque Mondiale à Bali (Indonésie) au mois d’octobre dernier, les échanges ont porté principalement sur des domaines de coopération entre les deux institutions et la présentation des projets portés par les institutions communautaires.

 

L’attention a été portée notamment sur les projets présentés par les responsables de l’ISTA, de l’IEF-Pôle Régional, et de l’EHT-CEMAC en rapport avec le développement du capital humain, quelques projets du PER à l’état de maturité assez avancé dans les domaines infrastructures et la facilitation des transports, mais aussi les initiatives prises par la Commission suite à l’atelier de présentation de la stratégie d’industrialisation de la filière bois en Afrique Centrale tenue à Libreville en septembre dernier.

 

Dans son mot de bienvenue, le Directeur Général de la Région Afrique Centrale, s’est dit satisfait du plaidoyer entrepris par la Commission en faveur de l’appui multiforme de la BAD au titre de la mise en œuvre de la stratégie d’intégration régionale de l’Institution. En réponse, le Président de la Commission s’est dit honoré par l’accueil chaleureux et les dispositions de la BAD à contribuer de manière significative, dans la continuité de ses interventions passées au développement des Etats de la CEMAC, à l’amélioration du taux d’intégration en Afrique centrale.

 

Au-delà de la sollicitation de l’appui de l’Institution de financement du développement, la rencontre placée sous le sigle de l’approfondissement de la prise des contacts avec la BAD, avait pour but de convenir d’un cadre de partenariat sur la base duquel les deux Institutions vont devoir asseoir leur collaboration.

 

Le Président a rappelé son ambition de rechercher et de mobiliser des ressources extérieures pour s’assurer du financement des activités et projets communautaires dans le but d’approfondir l’intégration régionale qui constitue un levier majeur pour la transformation structurelle des économies de la Zone CEMAC.

 

Les échanges ont été une occasion opportune pour la Commission de s’imprégner de la stratégie régionale de la BAD axée autour de deux piliers, à savoir 1/ le renforcement des infrastructures et la connectivité, 2/ le soutien aux réformes et le renforcement des capacités pour développer le commerce intra-régional ; en phase avec le Programme Economique Régional dont les grands axes et l’état de sa mise en œuvre ont été expliqués aux responsables de la BAD.

 

Les discussions entre les deux délégations se sont conclues sur une note d’exhortation à une meilleure appropriation par les Etats des projets intégrateurs, à la maturation des projets par la réalisation des études de faisabilité, à l’instar du processus engagé par le Commission dans le cadre du FODEC.

 

Fort de l’intérêt des responsables de la BAD pour les projets ayant fait l’objet de support des échanges, les deux équipes ont convenu d’approfondir les discussions afin de déboucher dans un avenir proche, sur une coopération fructueuse et porteuse d’amélioration des conditions de vie des populations dans une Zone CEMAC mieux intégrée.