ceeac

Le Président de la Commission plaide pour que le nouvel arsenal juridique de la CEEAC s'inscrive dans l'optique de la fusion

Lancé en mars 2015 et placé sous la présidence dédiée du Président de la République du Gabon, S.E. Ali Bongo Ondimba, Président en exercice de la conférence des Chefs d'État de la CEEAC, la réunion ministérielle du COPIL-RI a tenu ses travaux le 19 juin 2019 à Libreville. La cérémonie d'ouverture, ponctuée par plusieurs allocutions, a permis au Président de la Commission de la CEMAC de revenir avec force sur le processus de rationalisation entre les deux Communautés Économiques Régionales d'Afrique Centrale (CER-AC), dont l'échéance est fixée à l'horizon 2023.

En effet, le Pr Daniel Ona Ondo a commencé par faire la << photographie de la zone Afrique centrale >> dont l'existence de plusieurs CER laisse apparaître des missions et des mandats qui se chevauchent. Résolument engagé dans le processus de rationnalisation par la fusion constitution avec la CEEAC, la CEMAC s'est engagée dans le programme de réforme institutionnelle (PRI) depuis 2006 et entend, selon le numéro un de la Commission, capitaliser cet acquis.

De fait, le Président de la Commission de la CEMAC a insisté sur les nombreux apports de son entité au moment de la fusion avec la CEEAC. Notamment, un tarif extérieur commun stable, la libre circulation des personnes, des politiques sectorielles intégrées et un mécanisme amélioré de financement de la Communauté. Avant de conclure, le Pr Daniel Ona Ondo a souhaité << Il importe que l'ensemble des politiques sectorielles de la CEMAC s'opérationnalise en commun accord avec la CEEAC. Et aussi, pour garantir l'aboutissement du processus engagé, il paraît judicieux de renforcer la synergie entre le COPIL CER-AC et le COPIL-RI >>.

A sa suite, le Secrétaire Général de la CEEAC, Ahmad Allam-Mi a axé son intervention sur les besoins d'efficacité et d'efficience qui ont guidé la reforme institutionnelle. Enfin, le Ministre des Affaires Étrangères du Gabon, Président du Comité Ministériel du COPIL-RI, Alain-Claude Bilie by Nze a procédé à l'ouverture officielle des travaux. Ceux-ci prendront fin le 21 juin prochain.