EHT– CEMAC: Ecole d’Hôtellerie et de Tourisme de la CEMAC

Les potentialités touristiques de l’espace CEMAC sont indéniables : ses innombrables sites naturels et historiques constituent des leviers économiques sous régionaux qu’il importe de mettre à profit. 
En promouvant en 2002 l’École d’Hôtellerie et de Tourisme de NGAOUNDÉRÉ en un établissement sous régional, les pays d’Afrique Centrale réaffirmaient non seulement leur élan intégrateur mais aussi la nécessité de rentabiliser au mieux le potentiel touristique dont ils disposent. 
C’est un secteur générateur de devises et porteur de croissance que le tourisme. Nul n’osera jamais le nier et les indicateurs de développement de certains pays non loin de l’espace CEMAC le rappellent à suffisance. Mais en ce domaine comme ailleurs, vouloir d’une trajectoire positive réclame une politique de formation efficace avec des éducateurs impliqués et des étudiants façonnés pour l’excellence. 
L’École d’Hôtellerie et de Tourisme de NGAOUNDÉRÉ entend contribuer à la valorisation des atouts naturels de l’espace CEMAC en dotant la Communauté des aptitudes nécessaires à sa mise en valeur optimale. La disjonction de cette école d’avec le mécanisme camerounais, l’introduction de nouveaux programmes dans ses enseignements et son adhésion au système Licence-Master-Doctorat (LMD) auront pour mérite d’assurer la délivrance de diplômes CEMAC et d’ajuster les équivalences de titres d’études en ce domaine pour les six États de la Communauté. L’atelier de validation du référentiel des programmes, organisé le 18 juin 2013 à Douala, participe de ce double objectif.
Il s’agit aujourd’hui pour l’Afrique Centrale de « faire bien » pour améliorer son secteur touristique, se pourvoir de recettes et soutenir son économie. L’éducation de qualité représente ainsi un passage obligé. D’ailleurs, dans ce monde plus compétitif que jamais, appartenir à de jeunes États en construction est une destinée qui impose de travailler davantage que d’autres, de s’instruire davantage, d’user davantage d’imagination et d’ingéniosité.
L’Hôtellerie et le Tourisme de la sous région prendront leurs marques avec le référentiel des programmes proposé. Le talent et les compétences attendus de ce système de formation susciteront sans nul doute, à court ou à moyen terme, des activités accrues. La qualité des hommes s’ajoutant aux potentialités naturelles, plus rien alors ne paraîtra impossible pour peu que les capitaux soient au rendez-vous.
 
Commission de la Communauté Économique et Monétaire de l'Afrique Centrale
Immeuble CEMAC, Avenue des martyrs - BP 969 - Bangui - République Centrafricaine
Tél : (+236) 21 61 47 81 - fax : (+236) 70 14 15 66